SelectionsU13U15.jpg

  • loisirs_800
Samedi matin, tôt, très tôt, il a fallu se lever pour le premier déplacement de l'équipe loisir, le premier plateau de ce Championnat Loisirs Rhône-Alpes. Les équipes en présence étaient Gleizé, Moulins et Voiron. Cette première journée se tenait à Moulins, Ville de l'Allier (préfecture du département 03, région Auvergne, pour les écoliers qui veulent en savoir plus), située à environ 288 kilomètres de Voiron et donc un temps de trajet évalué par les sites spécialisés à 3H28.
Il était donc très très tôt ce Samedi matin lorsque le détachement Loisir s'est réuni sur le parking du Gymnase Barcelone, entassant les sacs dans deux véhicules, dont un qui avait les essuie-glaces qui grinçaient (ce n'est absolument pas important pour la suite des matchs, mais pour la santé nerveuse de Marie, manifestement, beaucoup plus !). Une pause café à "L'escale" de Clermain (qui nous a par ailleurs réservé un très bon accueil, et qui mérite donc cette petite citation... Et toujours pour les écoliers en mal de culture, Clermain est un petit village de 239 habitants en Saône et Loire). L'arrivée à la piste de Moulins s'est faite à 12H00 (12H07 à cause du décalage horaire), donc pile à l'heure de rendez-vous fixé. Tout allait bien ! Un très bon accueil, de quoi se restaurer, autant en solide qu'en liquide (et avec modération...) et la journée pouvait commencer (enfin diraient ceux qui n'attendent que le résumé des matchs !).

Les matchs ont été découpés en mi-temps de 25 minutes, jouées en décalé, pour permettre aux équipes de ne pas avoir à jouer 2 matchs complets d'affilé, de pouvoir se reposer un minimum, et d'avoir les équipes régulièrement sur la piste sans qu'elle ne se refroidissent de trop.
 

Moulin / Gleizé :

Ce sont les équipes "Du Nord" qui chauffent la piste. Moulins, détenteur incontesté du record du nombre de crosses et de butées passées à frotter sur le béton ciré de la piste, contre Gleizé. Le match s'est donc déroulé en deux temps. La première mi-temps, les deux équipes étaient fraîches, pleines de jambes. Moulins, avec une équipe assez homogène malgré son étonnante amplitude d'age (plus de 45 ans séparaient le plus jeune du plus âgé...), a su prendre l'ascendant sur Gleizé, bien que les Rhodaniens fussent les premiers à marquer. A la treizième minutes, Moulins virait donc en tête, et n'ont plus laissé les Gleizéens revenir au score. 6-3 en faveur des Bourbonnais à la fin de la première période, signe que nos hôtes ne souhaitaient pas que faire un bon accueil, ils voulaient aussi faire de bons matchs ! La seconde mi-temps était plus équilibrée au niveau du score, mais Moulins a gardé la main sur le déroulé des opérations et parvint à laisser Gleizé hors de portée. Avec un score de seconde période à 3-2, Moulins remporte ce match sur un score Final de 9-5. Parmi les bonnes prestations, Celle de Dorian (le petit djeuns du tournoi) est à noter, toujours présent, attentif, calme et très propre dans son hockey ! Celle de Pierre Nouri aussi est à noter puisqu'à 847 ans, il a enfin réussi à accepter que les gommes dures permettaient une meilleure glisse que les roues en pierre, jusqu'alors utilisées sur ses patins en Silex.
 

Voiron / Gleizé :

Comme lors de notre première rencontre avec Gleizé, le match a été beaucoup plus serré, disputé, sans pour autant être tendu. En première mi-temps, les Aigles (rouges) prennent les opérations en mains, tiennent leur défense et arrivent à projeter le danger dans le camp des bleus. Voiron ouvre le score en premier par Vincent, et Gleizé répond presque immédiatement par une belle égalisation. Notre "Dudu" national, piqué au vif se sent donc obligé de répondre à l'offense, et re-marque une minute après. A la dix-huitième minute, il revient pour en remettre une couche et marque son troisième but ! 3-1, ce sera le score à la pause. La reprise du jeu est moins facile. Gleizé remonte à 3-2 puis égalise à la 36ème minute. Mais Vincent, lui, "y veut pas perdre"... Alors il retourne mettre un but... Et Voiron se re-détache de Gleizé. A la fin du temps règlementaire le score est de 6-3 pour les Voironnais, qui ont su fournir un match très cohérent, tant en attaque qu'en défense, face à une équipe de Gleizé, qui, au moment de sa remontée, tenait une meilleure défense.
 

Voiron / Moulin :

Pour terminer, le match à deux visages, entre Moulins, régulier, et les Aigles, qui en avaient probablement un peu trop dans les patins pour arriver à tenir le choc. La première mi-temps était pourtant relativement équilibrée : 4-3 en faveur des Moulinois. Seb et Quentin se sont joints à Vincent pour marquer les trois buts Voironnais, tandis qu'Hugo et Fred prêtaient main forte à Pierre pour prendre ce léger avantage à la pause. La seconde période fut à sens unique, malheureusement pour les Isérois. Moulins a continué à dérouler son jeu, marquant quatre buts supplémentaires. En revanche, les aigles, eux, n'ont pas pu concrétiser leur présence devant le gardien adverse, malgré plusieurs tentatives. Une victoire logique et méritée pour Moulins 8-3.
 

Classement et débrief :

Au terme de cette première journée, Moulins est donc en tête avec 6 points (deux victoires), Voiron arrive derrière avec 3 points, et Gleizé ferme la marche sans aucun point. La seconde journée promet donc du suspens. Certains d'entre vous ont pu se poser la question du lien entre le titre et le contenu de l'article... Justement, nous y voila : Entre l'accueil de Moulins, très agréable, convivial, de bonne humeur, le repas pour mettre en bonne condition les joueurs, et les réjouissances d'après matchs, il y avait déjà de quoi être satisfait, et de quoi remercier nos hôtes pour cette journée. Mais il n'y a pas eu que ça ! Il y a eu les joueurs, les équipes et l'esprit ! Les joueurs qui jouent sans commettre de faute (ou pas trop), des équipes qui savent attaquer sans démolir, défendre sans détruire, garder le sourire quasiment en toute circonstance. Des joueurs aussi qui écoutent ce qui leur est reproché et qui ne refont plus la faute en question... du bon esprit, du bon jeu... Oui le Rink Hockey existe, il était sur cette piste de Moulins, il était dans cet état d'esprit, dans le cœur de ces trois équipes, au bout de leur crosse. Alors bien sûr, il n'y avait pas d'enjeu national au fond des filets, mais ces sourires et ce plaisir de jeu, bien qu'ils ne puissent être appris en école de patinage, seraient bienvenus sur les pistes des différents championnats. Et cela mérite un grand merci à tous les joueurs, équipes et organisateurs de cette journée !