u15_1_2.jpg

  • DSC01821

Une fois n'est pas coutume, nous étions avec les Séniors pour un match à l'extérieur, à Aix-Les-Bains pour être précis. Après la réception de Aix2 il y a quinze jours, les Aigles rendaient visite à Aix 1. Si le match contre l'équipe deux avait été laborieux et pauvre en but, le match contre la une se devait d'être un marqueur pour la saison à venir.

La première mi-temps est lancée et Aix, sur sa piste, est plus présent que Voiron en attaque. Mais, malgré cette légère domination, Aix ne concrétise pas. Les Savoyards auront pourtant des occasions, mais entre Elsa qui officiait dans les buts et les poteaux sortants, la première mi-temps ne sourira pas aux Aixois. Pire encore, une faute commise entraine un pénalty, transformé par Johan. Yohan, ex-Seynodien, marque son premier but Voironnais dans la foulée. Tony, complète le score de cette première mi-temps par un but en finesse.

3-0 à la mi-temps, les supporters Voironnais (le supporter Voironnais... Vincent ;) ) sont presque rassurés. Un jeu basé sur la contre-attaque, une défense forte et efficace, on retrouve un esprit Voironnais. Mais la seconde mi-temps ne va pas se dérouler de la même manière. Aix marque quelques instants après la reprise. Suit un chassé croisé qui amène les deux équipes à 6-4 puis 6-5... Une belle remontée, appuyée par un très bon public Aixois. Mais Voiron tient bon et peut souffler à la fin du temps règlementaire. Une victoire d'un seul but, une remontée d'Aix sur la seule seconde mi-temps. Tout n'est pas encore parfait côté Isérois. Mais le visage des Aigles était bien meilleur que celui montré il y a quinze jours.

Avec un doublé de Tony, un doublé de Johann, un but pour Bertrand et le premier but de Yohan, nos séniors ont enfin retrouvé le chemin des buts. On pourra regretter le nombre de fautes d'équipes, les 2 cartons bleus de chaque côté. Mais on retiendra surtout la 3ème victoire sur 3 matchs, et le HC Voiron pour le moment seul en tête du classement N3 Sud-Est.

  • HCV_20151017_3
Une équipe réduite ce soir pour accueillir Aix-2. Des tribunes qui n'affichaient pas non plus complet... bref, une petite soirée. Et dans la famille "on reste petit", on pourrait demander "Le score"... Tout petit score pour une rencontre de Rink : 2-1 en faveur de nos Aigles.

Pour les partisans du verre à moitié plein, il y a la victoire, les 3 points qui font du bien en ce début de championnat et qui font que Voiron reste encore invaincu. Il y a eu de la présence sur la moitié de terrain Aixoise, beaucoup d'opportunités... Mais il y aura aussi les inconditionnels du verre à moitié vide. Et s'il y eu beaucoup d'opportunités, très peu ont été converties en but. Beaucoup d'attente sur les relances et de passes presque réussies ont permis à Aix de rester au contact, et surtout d'être dangereux.

Ce sont les Savoyards qui ont ouvert le score, après une séquence, un temps fort assez bien géré. Les Aigles sont revenus à égalité dans la fin de la première mi-temps grâce à un but d'Anthony Monteillet. La seconde mi-temps fut dominée par une certaine neutralité. Peu d'actions déterminantes, et beaucoup d'énergie dépensée. Le grand Tony, encore lui, permettra aux Aigles de prendre l'avantage en servant Gregory Drevon qui marquera le second but Isérois.

On pourra malheureusement compter deux chevilles abimées (une dans chaque camps, pas de jaloux).

Au final, une équipe Savoyarde qui a très bien défendue. En revanche le public est un peu resté sur sa faim avec la prestation de l'équipe Voironnaise, malgré sa courte victoire. La saison est encore longue...

Dimanche, 15H00, la pluie et le froid attendaient nos voisins d'Aix Les Bains autour du gymnase Barcelone. Aix est venu en comité restreint, un gardien et quatre joueurs. Voiron présentait une équipe plus étoffée. Mais le nombre de joueurs n'est pas forcément un critère de réussite. Aix ouvre le score à la dixième minute, après une très longue période de confrontation improductive d'un côté comme de l'autre. Sept minutes plus tard, Johan égalise, mais Aix repart à l'attaque et arrive à prendre l'avantage quelques secondes avant la mi-temps.

A la pause, changement de gardien côté Isérois, et Elsa remplace Notre Dédé national. En l'espace de quatre minutes, Les aigles parviennent à marquer trois but et prennent un bel avantage. Mais l'embellie est de courte durée, Aix résiste et revient. A la 37ème minute, le score passe à 5-5. Voiron continue aussi à pousser, et arrive tenir un écart de deux buts à la fin du temps règlementaire. Aix avec ses quatre joueurs inchangés ont réussi à tenir le choc physique face à Voiron qui, pourtant, avait des remplaçants. La différence s'est faite dans les cinq dernières minutes avec une défense Voironnaise qui a pu repousser les attaques Aixoises. Toujours au niveau des chiffres, 15 fautes d'équipes pour les Savoyards contre 11 pour les Aigles. Moins de fautes pour les Voironnais, mais avec deux cartons bleus contre les Isérois, l'addition aurait pu être plus lourde et le match encore plus indécis.

Avec 14 matchs joués Voiron et Vaulx-En-Velin sont au coude à coude (deuxième et troisième), avec 33 points chacun. Voiron est cependant devant Vaulx grâce au goal average particulier (3-2 pour Vaulx/Voiron à l'aller et 6-3 pour Voiron/Vaulx au retour, soit un total de 8-6 en faveur de Voiron).

Samedi soir, 28 février, Gleizé venait nous rendre visite. Que pouvait on attendre d'une équipe qui, pour le moment, survole le championnat ? de la domination ? il y en a eu... mais pas que.

  • voirongleize
Dans l'ordre des choses, un grand coup de chapeau à nos Aigles qui ont réussit une très belle première mi-temps. Pas évident de tenir face à Gleizé. Une équipe rugueuse, accrocheuse, mais technique et d'un très bon niveau. C'est en toute logique que les Rhodaniens prennent le contrôle de la première mi-temps, au moins en terme de possession de balle. Des contre-attaques Voironnaises sont la pour montrer que l'adversaire est bien présent et qu'il fait plus que résister. En effet, malgré cette domination, les joueurs de Gleizé ne trouvent pas l'ouverture. C'est même Sébastien qui, sur un contre, parvient à ouvrir le score pour les Isérois. Le score de 1-0 reste bien longtemps, mais, peut avant la mi-temps, Gleizé parvient enfin à égaliser. Cette première période est marquée par un carton bleu, mais surtout un rouge, à l'encontre d'un joueur Gleizéen coupable d'un geste aussi inutile que stupide (mais un geste sanctionné par un rouge peut-il être intelligent ? Soirée philo...). La mi-temps s'achève sur ce score de 1-1, mais avec encore 3 minutes de supériorité pour Voiron en reprise de seconde période.

Cette seconde période pourrait avoir comme sous-titre un autre thème de philo (je vous ai prévenu !) : "Peut-on" ou "doit on" avoir des regrets ? Les épreuves de philo durent 4 heures, mais, ce soir, les joueurs de Voiron n'ont eu que 25 minutes pour développer et rendre leur copie. La domination était toujours Gleizéenne, mais la réussite est enfin arrivée. But après but, les Rhodaniens ont creusé l'écart, réduit les espoirs des Isérois. Manque de lucidité, trop forte adversité, stress ? Les Aigles ont "baissé les bras" selon l'expression d'une source proche du dossier. Des passes, ou des dribbles qui habituellement restent dans les crosses Voironnaises, ce soir sont récupérées par les visiteurs. La seconde mi-temps s'achève sur un 5-0 en faveur de Gleizé, faisant un score final de 6-1 pour les Rhodaniens. Rien à dire sur les tirs, puissants et, manifestement, bien cadrés et bien placés. Mais, comme souvent dans ce genre de match au sommet, beaucoup trop de tension, de petits accrochages, des simulations aussi (un peu des deux côtés d'ailleurs...) et des fautes... 14 fautes d'équipes pour Voiron contre "seulement" 12 pour Gleizé. Des chiffres qui montrent bien que le match a été "viril".

Pas de surprise donc au niveau du tableau d'affichage, même si, à la pause, on avait de quoi espérer. Quoiqu'il en soit, merci au public, nombreux ce soir, et souhaitons le meilleur à nos Aigles pour les prochaines journées.

  • voiron-vaulx
C'est une Saint Valentin pleine de contradictions que cette édition 2015... Déjà le fait d'être présent démontre l'amour que les joueurs et le public ont pour ce sport. On peut considérer que c'est conforme à l'esprit de la Saint Valentin, même si bon nombre d'épouses et compagnes peuvent avoir un avis différent.

Quoi qu'il en soit, le match, à défaut d'être plein d'amour, était passionné. Onze fautes d'équipes pour les joueurs de Vaulx-En-Velin contre cinq pour Voiron. Toujours dans le domaine des preuves d'amour, il n'y a pas eu de carton rouge (le rouge pour la passion, suivez bien !), mais deux bleus, toujours pour les rhodaniens. Le deuxième sur contestation, comme quoi, en amour comme aux jeux, il faut écouter l'autre pour arriver à s'entendre.

La première mi temps était soumies à la loi des temps forts, parfois avec une domination Voironnaise, parfois une domination Vaudaise. Sur un plan général, l'avantage semblait plutôt être du côté des joueurs Oranges et noirs, mais le score prétendait le contraire. Le deux premiers buts étaient pour les Aigles, Vaulx en Velin parvenant à revenir à 2-1 et passer la pause sur ce score. Le seul but de Vaulx est la conséquence de bons arrêts de notre Dédé national à nous qu'on a, mais aussi de beaucoup de balles refusant obstinément d'entrer dans la cage, préférant glisser le long des poteaux, avec plus ou moins de suspens.

La seconde mi-temps était la mi-temps des seconds gardiens, des deux côtés. Elsa faisait son entrée du côté isérois. Au bout de quelques instants, la balance s'est équilibrée à 3-3. C'est alors que le premier carton bleu est tombé pour Vaulx, permettant à Voiron de prendre un premier avantage, Appuyé par deux autres buts un peu plus tard. Voiron avait définitivement creusé l'écart et pouvait gérer sa victoire.

Au terme de cette onzième journée, Vaulx reste donc à 27 points et Voiron grapille trois précieux point pour arriver à 24, toujours avec un match de retard par rapport à Vaulx En Velin. Ce n'était peut-être pas toujours le meilleur esprit de match de cette saison, mais en tout cas sa valeur en terme d'objectif est bien à la hauteur de cette Saint Valentin.

Un petit récapitulatif du classement des buteurs :
 

Rang N3 Nom Buts marqués
9 Gregory Drevon 12
10 Johan Sicaud 11
12 BERTRAND THERMOZ-LORCIERE 9
15 Claude Goudy 6
16 Cedric Alonso 5
17 ANTHONY MONTEILLET 4
18 EDDY MEDJALDI 3
19 SEBASTIEN LOMBARDO
FABIEN DEPRAT

2

20 YOHANN LAPICCIRELLA 1


Le prochain match sera aussi à Voiron, contre Gleizé 1, le 28 février .. Autre très gros morceau de la saison... Supporters bienvenus...